Promenades et randonnées aux Deux Alpes

Nouvelle rubrique !
La plupart des illustrations sont en cours d'insertion et de nouvelles randonnées seront proposées au fil du temps.

Pour des randonnées autour de Venosc, nous conseillons de consulter cette page du site Internet du village de Venosc : Idées de randonnées dans les Écrins et la vallée du Vénéon

200 kilomètres de sentiers piétons, tracés, entretenus et équipés d'une bonne signalétique sont proposés sur le domaine des Deux Alpes.

Lorsque les remontées mécaniques sont fermées en intersaison, il faut 1 heure pour descendre au village de Venosc à pied par le sentier de randonnée (environ 1h30 pour remonter) et de 20 à 30 minutes en voiture.

Depuis la station des Deux Alpes, il est possible, pour les piétons, promeneurs et randonneurs, d'emprunter certaines remontées mécaniques avec un des pass PIETON proposés par la station :
Pour un renseignement rapide, contacter directement l'Office de Tourisme (+33 (0)4 76 79 22 00) ou le service des remontées mécaniques (+33 (0)4 76 79 75 01).

Consulter tous les tarifs des pass PIETON pour la saison en cours, par ce lien : Tous les tarifs des Ski-Pass en ligne

FAQ : Je souhaite randonner avec un chien en prenant les remontées mécaniques, est-ce possible ?

L'accès des chiens dans les remontées mécaniques autorisées aux piétons est limité.
Avant de partir en randonnée, il est préférable de se renseigner. 

Voici des remontées mécaniques qui peuvent prendre en charge le chien :

  • Jandri Express (20 places) : en laisse
  • Télécabine de Venosc (4 places) : en laisse
  • Télésiège Diable (débrayable à 6 places par siège et garde au coprs automatique) : dans une cage.
    Au départ du télésiège, les agents des remontées mécaniques peuvent proposer une cage pour un animal jusqu'à 10 Kg. Pour les plus gros, il faut prendre son propre matériel et y placer le chien !

FAQ : Quel est le meilleur moyen de toucher la neige en été avec des enfants, juste passager de télécabine, sans ski ?

La seule remontée mécanique qui permet d'atteindre la glacier des Deux Alpes est le télécabine Jandri Express.

La gare de départ se situe au centre de la station des Deux Alpes, à proximité de la place des Deux Alpes.
Il faut prendre un billet Pass Piéton aller-retour qui permet d'arriver à 3200 m devant le glacier où la neige est toujours présente.
On y trouve un restaurant, une grotte de glace à visiter (supplément).

De là, le Pass Piéton permet de prendre le funiculaire Dôme Express qui mène à 3425 m.
A cette altitude, le paysage panoramique est grandiose sur toutes les alpes, il y a une table d'orientation et un belvédère en surplomb sur la vallée, accessible en une dizaine de minutes à pied.
Pour le retour, il faut de nouveau emprunter le funiculaire Dôme Express puis le télécabine Jandri Express.

Par contre :
Le télécabine Jandri-Express ouvre vers 7h30 pour que les skieurs puissent profiter d'une neige de qualité jusqu'à 13h. il ne ferme que vers 17h afin que les vététistes puissent l'emprunter sur les nombreux parcours VTT de la station dont les plus hauts départs débutent à 3200 m.
Le temps pour monter à 3200 m est d'environ 25 minutes. Il est donc raisonnable de prendre le télécabine Jandri-Express avant 15h30 (16h maximum) afin de faire l'aller-retour tout en profitant de quelques minutes au glacier.
Enfin, il faut aussi s'informer de la météo car le télécabine Jandri-Express peut être à l'arrêt en cas de vent violent. Même l'été, il peut faire froid sur le glacier avec des températures négatives et des chutes de neige !

Randonnée vers LE SAPEY :

Le Sapey est un vieux hameau situé à 1500 m sur le flanc Sud Ouest de Pied Moutet (2339 m), qui fait face à la vallée du Lac du Lauvitel et domine les hameaux de Les Gauchoirs proche du Vénéon et de La Danchère sur le voie qui mêne au Lac du Lauvitel.
Il n'y a que des sentiers de randonnée ainsi qu'un chemin non carrossable par les voitures qui permettent de rejoindre le hameau.

La randonnée est très agréable pour tous car le parcours oscille seulement entre 1500 m et 1700 m en traversant des pentes herbeuses et de magnifiques forêts.

Prendre la direction de La Molière par l'un des nombreux itinéraires :

  • depuis la passerelle en entrée de station, prendre le chemin situé juste après sur la droite. poursuivre jusqu'à La Molière.
  • par le chemin qui débute derrière le bâtiment de l'équipement en entrée de station, rejoindre le prochain panneau de randonnée avec indication La Molière et poursuivre.
  • par le sentier qui débute à proximité de la gare du télésiège de Vallée Blanche, rejoindre le prochain panneau de randonnée avec indication La Molière et poursuivre.

A La Molière, rejoindre le Restaurant La Molière (ouvert en saison été, tous les jours à midi et le mardi soir pour des repas au barbecue et en musique) en laissant la Ferme de La Molière à droite (propose aussi une restauration avec les produits du terroir). Passer devant le restaurant La Molière et rejoindre le sentier situé au sud est.

La piste est balisée avec un trait blanc et un trait rouge, il s'agit des sentiers de Grande Randonnée GR 50 et GR 54C.

A un moment le sentier rejoint un ancien merlon paravalanche, planté de vieux bouleaux dont la plupart ont subit la violence des coulées de neige sur ce secteur très abrupte sous Le Fioc

Le sentier longe le merlon sur quelques dizaines de mètres et continu en montant doucement à travers les pentes herbeuses sous Le Fioc (pentes très avalancheuses l'hiver) puis sous Pied Moutet.

2019-07-12 DSC_0664_r_1920x1280

Selon l'horaire de passage (juste après l'aube ou en soirée, si on n'est pas trop voyant ni bruyant), des animaux sauvages peuvent surgir à tout moment : marmottes, chamois, biches, chevreuils, sangliers, renards, oiseaux, etc., et même des loups (quelques uns ont été aperçus en juin 2019).
Les troupeaux de moutons transitent souvent entre Le Sapey et Le Fioc par les sentiers de randonnée.

On arrive à un petit abri/refuge au point culminant de la randonnée vers 1710 m. Il y a une fontaine récemment restaurée et alimentée par une source captée.
Le paysage est ouvert vers les Grandes Rousses, les hameaux sous la station d'Auris (Le Cert, Châtain, Grand Châtain, etc.), la plaine de Bourg d'Oisans et la Chaîne de Belledonne.

2019-07-12 DSC_0668_r_1920x1280

Le sentier se poursuit à travers la forêt de La Chavana ou de nombreux grands épicéas sont recouverts de lichens filamenteux.
Les arbres de cette forêt on été plantés vers 1950/1960. Au paravant, la surface des bois était beaucoup plus réduite, le reste était pelé par le paturage des troupeaux de moutons.
Les bois sont constitués essentiellement d'épicéas, de quelques mélèzes et diverses espèces à feuilles caduques (bouleaux, aulnes, frênes, etc.).

2019-07-11 DSC_0506_r_1920x1280
Il descend progressivement avec quelques remontées puis tourne autour du massif de La Chalp (1758 m) pour rejoindre le lieu dit Pérautel puis le hameau de Le Sapey sur la gauche.

2019-07-11 DSC_0580_r_1920x1280

2019-07-11 DSC_0518_r_1920x1280

Les nombreuses restanques tout autour du hameau attestent de l'importance des cultures pour permettre aux habitants de subvenir à leurs besoins.

En 1860, il y avait une cinquantaine d'habitants au Sappey (ancienne nomination avec 2 p) qui habitaient une dizaine de maisons. Aujourd'hui, il reste 3 maisons dont une est en cours de rénovation, le reste est en ruine complètement investis par de grands arbres (frênes et aulnes).

Le retour se fait en général par le même sentier mais il est possible de revenir par différents itinéraires :

  • par le même itinéraire, en arrivant presque à La Molière, à proximité des vieux merlons paravalanche, prendre sur la droite, juste au dessus du panneau randonnées, le sentier qui file vers le bois au dessus de La Molière.
    Au départ du Sapey, en abordant la forêt, il ne faut pas se tromper et emprunter le sentier balisé avec un seul trait blanc. Il traverse aussi la forêt mais descend progressivement vers les hameaux des Travers.
  • en repartant du Sapey, prendre le sentier à gauche de la fourche du panneau randonnées situé au lieu dit Pétaurel et descendre vers les hameaux de Les Travers et de La Rolandière à travers la forêt Le Bois du Coin pour rejoindre La Molière puis la station des Deux Alpes.
  • au Sapey, traverser le hameau et poursuivre en direction du village de Venosc. Le sentier est toutefois beaucoup moins facile par endroits où il est conseillé de s'encorder. Dans ce cas le retour vers la station se fait en prenant le télécabine de Venosc, en saison avec les remontées mécaniques ouvertes, ou par le sentier qui remonte aux Deux Alpes (environ 1h30).
  • un autre itinéraire permet de remonter vers Le Mais au sommet de Vallée Blanche pour rejoindre les Deux Alpes : prendre la bifurcation quelques centaines de mètres sur la droite en redescendant depuis l'abri de la fontaine.
  • Une fois au Mais, soit prendre le chemin qui longe la crête du Fioc et passe vers la bergerie Kanata, soit le sentier qui descend vers de l'Alpe de Venosc, en passant à proximité de la Combe Hochue.

Le secteur des Travers est constitué de nombreux hameaux (de Ouest en Est) :

Le Sapey, Le Penail, Les Eymards, Les Hugues, La Baronnière, Les Marières, La Faurie, Les Travers, Les Touches, Le Cros, La Rollandière, La Molière, Le Ponteil puis plus bas dans la vallée près de la route rd1091, La Rivoire.

Randonnée vers LA TALLIAS :

La randonnée est courte et permet de rejoindre le monticule situé juste au dessus du village de Mont-de-Lans, La Tallias.

Tout d'abord, si vous êtes accompagné de votre ou vos chiens, il faut absolument éviter de passer par le lac de la Buissonnière qui est interdit à nos compagnons canins pour des raisons de salubrité. L'eau de baignade est contrôlée et traitée comme une piscine et les abords préservés des déjections animales.

  • Sur le secteur de l'Alpe de Mont de Lans, au début de la route du Petit Plan qui mène au Village 1800, prendre sur la gauche, la rue qui descend vers le parking d'entrée de station.
  • Passer devant le chalet du nouveau garage automobile (ancien garage à dameuse), situé à gauche, traverser la piste de liaison et prendre le sentier situé juste à gauche du chalet Coop.
  • Le sentier se poursuit à flanc de pente juste au dessus des gares de départ des télésièges de La Côte et de Petite Aiguille.
  • Les beaux lupins qui poussent de chaque côté du sentier sont très fleuris de juin à juillet.
  • Passer juste en dessous de la ligne du télésiège de Petite Aiguille et de la gare d'arrivée du télésiège de Mont de Lans, le sentier abouti au Sud Ouest du lac de la Buissonnière sur le chemin (piste l'hiver) qui rejoint les gares de télésièges cités plus haut.
    • Avec un chien : prendre le chemin situé en contre bas sur la gauche après avoir traversé la piste
      • A l'entrée du chemin, il est indiqué interdit aux piétons mais c'est incohérent pour ceux qui sont accompagnés d'un toutou car s'ils souhaitent rejoindre le village de Mont-de-Lans par le sentier et qu'ils respectent les panneaux d'interdiction (chiens et piétons), ils ne peuvent pas passer ! Donc, le chemin est large mais faire attention qu'il peut y avoir des passages de VTT.
      • Le chemin longe en sous bois le lac de la Buissonnière situé juste au dessus sur une centaine de mètres.
      • Tout au bout, passer sous un passage de VTT en bois pour rejoindre sur la droite le sentier qui permet de remonter vers le lac. C'est une intersection de sentier qui permet aussi de descendre au village de Mont-de-Lans.
      • Poursuivre au bout du lac, sans s'y aventurer avec le chien, en passant à proximité de la table d'orientation.
    • Sans chien : rejoindre le bord du lac et poursuivre au bout du lac jusqu'à la table d'orientation
  • Depuis la table d'orientation, rejoindre le pont en bois situé plus haut à droite du torrent artificiel de la cascade du lac de la Buissonnière (fonctionnement diurne uniquement).
  • Passer sur le pont en bois et suivre le sentier à flanc de montagne.
  • Après 200 m, le sentier est étroit dans la pente raide sur une trentaine de mètres. Ce n'est pas aussi dangereux que l'hiver, à raquette, lorsque la neige est glacée et que le passage n'a pas été tracé.
  • Puis le sentier traverse le sous bois très agréable.

2019-07-04 Claude01

  • Poursuivre jusqu'à la clairière qui s'ouvre sur le secteur de La Tallias.
  • Le sentier descend jusqu'au replat qui domine le secteur et permet d'admirer les paysages.
  • Ne pas trop s'aventurer sur le côté ouest, il y a des arbres qui protègent mais en surplomb vertigineux et dangereux au dessus de la route des Deux Alpes.
  • De là, il est possible de :
    • poursuivre le sentier qui descend vers le village. Si c'est la saison été et aux heures d'ouverture, le vieux télésiège de Mont-de-Lans permet aux piétons (sans chien) de remonter gratuitement vers la station. Une fois au village, on peut prendre le sentier qui remonte à la station sous la ligne du télésiège. Le sentier arrive au pont en bois cité plus haut dans le parcours.
    • poursuivre vers le village de Cuculet, on arrive sur la route qui mène au village. Si la descente est facile il faut prévoir que la remontée est longue et raide.
    • reprendre le même parcours pour revenir à la station en respectant selon l'accompagnement.

En attendant que la signalisation ait été clairement modifiée par les gestionnaires des itinéraires de randonnée de la commune, pour les randonneurs avec un chien, voici une une autre alternative :
Prendre l'entrée du parking du lac de la Buissonnière (s'il n'y a pas de policier municipal !), longer le Sud du parking et prendre le sentier qui débute à son coin Sud Est et qui s'élève sous la ligne du télésiège de Petite Aiguille vers le haut du ruisseau artificiel de la cascade du lac. Rejoindre ensuite le pont en bois pour suivre vers La Tallias.

Randonnée vers LES CLOCHETTES :

La randonnée vers Les Clochettes est plûtôt une balade tranquille pour tout niveau qui ne dure qu'une quinzaine de minutes (aller).

Débuter l'itinéraire :

  • soit en prendant le chemin qui mène à la bergerie Kanata puis au Fioc (crêtes de Vallée Blanche), au niveau du bâtiment de l'équipement situé à l'entrée de la station.
  • soit le sentier qui débute devant la gare du télésiège de Vallée Blanche (en été 2109, pendant les travaux des nouvelles résidences Le Hameau et Les Restanques, l'accès à la gare a été réduit, bétonné et balisé).

Le chemin croise la piste de ski qui descend vers la passerelle d'entrée de station, suivre jusqu'au bout du virage en épingle où il faut prendre le sentier qui se dirige vers le Nord.

Après quelques passages avec des accumulations de pierres qui date de l'époque des anciens cultivateurs locaux, le sentier arrive sur un replat (épaule géographique) au dessus de La Molière.

De là, les paysages au coucher du soleil sont superbes. On domine les villages de Bons et Mont-de-Lans avec le Lac du Chambon en fond.

2019-06-16 20h20_DSC6726_r_1920x1275

2019-06-16 20h50_DSC6732_r_1920x1275

La proximité de la forêt peut résever des surprises en période tranquille de l'inter-saison.
Le 16 juin 2019 vers 21h, un son étrange provenait de la forêt. Il s'agissait de l'aboiement d'un chevreuil qui a surgit pour disparaitre aussitôt lorsqu'il a aperçu son photographe !
La qualité de la photographie est tributaire des conditions à cette heure tardive. 

2019-06-16 21h16_DSC6750_1920x1080_r

Juste après l'aube ou en soirée, il n'est pas rare d'apercevoir d'autres animaux sauvages dans ce secteur (marmottes, biches, sangliers, renards, etc.)

Pour la suite, il est possible :

  • soit poursuivre vers le haut de Vallée Blanche.
  • soit s'enfoncer dans la forêt par le chemin qui rejoint La Molière et éventuellement les hameaux du secteur des Travers comme Le Sapey.
  • soit revenir sur ses pas vers Les Deux Alpes.

thumb Plan IGN Alpe de Mont de Lans